Lauriane Houbey

Née en 1979, vit et travaille à Marseille
Avec Laurie Peschier-Pimont, elles forment le duo chorégraphique INUI.
Site des artistes : meteores.org

C’est avec la création de Matrice en 2012 que débute leur collaboration artistique. Cette pièce chorégraphique et paysagère aborde les conditions d’émergence d’un geste collectif, jouant de l’articulation entre l’individu, le groupe et son contexte. Depuis, leur démarche artistique cultive des attentions environnementales, et déplie en pratiques et en performances la notion de maysage – le paysage en mouvement.
À l’orée d’intimes paysages aquatiques, elles initient la création WAVING une danse chorale océanique, chœur en mouvement composé pour un large rassemblement de danseurs amateurs et professionnels. Elles ouvrent simultanément le chantier childhood manifesto, performance in-situ jouée en duo pour des plages et bords de mer. À l’occasion du festival Marcher Camper Flotter à Nantes, elles présentent une première édition outdoor de l’École d’Art Sauvage, école performative et participative pour mettre à l’étude la notion de maysage. Elles inaugurent actuellement le projet chorégraphique ÉCHO comme exploration de la relation frontale en empathie kinesthésique avec le spectateur.
Ces objets chorégraphiques engagent une recherche pratique sur le corps sensible et l’imaginaire, en s’appuyant sur un ensemble de techniques somatiques, d’outils perceptifs, de pratiques cartographiques, pour tenter des sculptures de l’attention.

Elles développent également une approche pédagogique des arts chorégraphiques en écoles supérieures d’art, où elles questionnent nos pratiques artistiques avec les outils de la danse et de la performance. Dans ces contextes pédagogiques elles développent des projets singuliers et transversaux : la création Matrice expérimentée à l’ESBA de Nantes avec un groupe d’étudiant.es donne lieu à une carte blanche pour la revue 303  : Performance, happening, art corporel… au delà des disciplines artistiques. Le Travail de l’Art, workshop-performance produit à l’ESAD le Havre-Rouen met en œuvre une édition papier éponyme, en collaboration avec le designer Nicolas Couturier, et présentée dans le cadre de l’exposition La démarche à l’oeuvre. Dessins, partitions de jeu et dispositifs scéniques à la galerie de l’Aître Saint-Maclou. L’Édition performée est activée à l’ESAD de Grenoble et l’EESAB de Quimper pour capter des archives subjectives de l’histoire de la danse et jouer de nouvelles partitions. À l’ENSA Limoges, elles créent la conférence performée Exposer, exploser, explorer avec un groupe d’étudiant.es et poursuivent aujourd’hui le dispositif École d’art sauvage.

Lauriane Houbey et Laurie Peschier-Pimont s’associent à une myriade de projets menés par d’autres artistes, et dernièrement auprès du plasticien Nicolas Floc’h pour Surfer un arbre, dont la première exposition collective est inaugurée à Passerelle – Brest et rassemble une communauté d’artistes surfeurs.

Les projets de INUI sont portés par la plateforme chorégraphique Météores et accompagnés en production-diffusion par Charles-Eric Besnier de Bora Bora Productions.

← Retour à la liste des artistes